Guide Ultime du Référencement Naturel d’un site WordPress

Guide du référencement SEO WordPress

Guide du référencement SEO WordPress 1024 623 Agence Web Suisse

WordPress n’est pas seulement une plate-forme de blogs de nos jours. C’est un système de gestion de contenu (CMS) complet qui permet aux utilisateurs de créer pratiquement tout type de site Web imaginable à l’aide de divers plugins et thèmes.

Mais le problème de WordPress, c’est qu’il ne dispose que de fonctionnalités natives de base pour l’optimisation du référencement, le reste doit se faire manuellement.

Il existe une myriade de plugins disponibles gratuitement pour optimiser le référencement SEO WordPress, mais aucun de ces extensions ne gère 100% de l’optimisation de votre site. Ils fonctionnent également différemment et ont des fonctionnalités différentes, donc choisir le bon plugin SEO pour votre site peut être une tâche difficile.

Dans ce guide, vous allez apprendre les bonnes bases de la configuration d’un site WordPress pour une optimisation SEO optimale. Nous allons examiner les plugins les plus utilisés, les méthodes que vous pouvez mettre en place pour optimiser votre site, les outils que vous pouvez utiliser, etc.

Les bases du SEO

Avant de commencer à travailler sur le référencement naturel de votre site WordPress, il est important de comprendre les principes de base du référencement tels qu’ils s’appliquent à tous les sites Web.

Rappelez-vous que le référencement évolue avec le temps. Auparavant, le simple fait de remplir vos mots clés sur une page (parfois dans un texte de la même couleur que l’arrière-plan pour que les visiteurs ne le voient pas) pouvait vous aider à positionner votre site dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Mais de nos jours, les algorithmes des moteurs de recherche sont devenus beaucoup plus intelligents et beaucoup plus complexes. Et ils vont continuer à s’améliorer avec le temps. Vous devez donc vous y préparer et continuer à évoluer ensemble avec les moteurs de recherche.

En respectant certains principes de base du référencement naturel, vous pouvez propulser votre site web dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Optimisation référencement naturel

Voici quelques étapes à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté :

# 1 – Recherche de mots clés : La recherche de mots clés ciblant votre activité va vous aider à comprendre ce que les gens recherchent réellement et vous pourrez utiliser cette information pour construire un contenu pertinent pour votre site web. Pour ce faire, mettez-vous tout simplement à la place de vos visiteurs. Imaginez-les assis devant leur ordinateur. Comment pensent-ils ? Quels mots clés utilisent-ils pour trouver des services ou produits comme les vôtres ?

Voici quelques outils gratuits que vous pouvez utiliser pour rechercher les meilleurs mots clés pour votre activité :

  • Soovle : cet outil va vous permettre de trouver des mots-clés suggérés à partir de plusieurs sources. Soovle vous propose des idées de mots clés de Google, YouTube, Bing, Amazon et plus encore. Vous avez la possibilité d’enregistrer facilement vos idées de mots-clés préférés avec la fonctionnalité de suggestions «drag & drop» de Soovle.
  • Google Keywords Planner : Développé à la base pour les utilsateurs de Google Adwords, cet puissant outil vous aide trouver de nouveaux mots clés à partir de la vaste base de données de mots-clés de Google.
  • KeywordTool.io : Obtenez des tonnes d’idées de mots clés ciblées grâce à KeywordTool.io qui est disponible en version gratuite et payante.

# 2 – Le titre de la page :  Le titre de votre page est probablement l’un des éléments les plus important d’une page. Les moteurs de recherche considèrent le titre d’une page comme étant l’un des facteurs les plus importants pour déterminer le contenu de celle-ci. Il est donc important de le soigner et surtout d’introduire le mot clé cible.

# 3 – Les balises h1 à h6 : D’un point de vue référencement naturel, les balises h1 à h6 sont probablement les plus importantes de l’ensemble du contenu d’une page web. Chaque page de votre site devrait avoir au moins les balises H1 et H2.

# 4 – Contenu texte de la page : Le texte de votre page doit contenir votre mot clé principal une ou deux fois, et la règle d’or ici c’est d’optimiser chaque page avec un seul mot clé. Il vous suffit d’écrire naturellement, la sémantique s’occupera du reste.

# 5 – Les backlinks : Vous savez déjà probablement à quel point il est important d’avoir des backlinks pour votre site. Notre recommandation est de privilégier la qualité de vos backlinks non la quantité. Vous devez faire très attention au nombre de vos backlinks, à leur provenance, au texte utilisé pour accéder à votre page.

# 6 – Signaux sociaux : Les signaux sociaux, tels que les «likes», les «partages», les pins, les tweets, etc., constituent un autre facteur de backlinking. Bien que ces liens ne comptent pas forcément comme des backlinks (parce que la plupart des liens de réseaux sociaux sont nofollow ou ne peuvent pas être vus par les moteurs de recherche en raison de la confidentialité des utilisateurs), beaucoup d’entre eux sont comptabilisés.

# 7 – Longueur du contenu : La longueur de votre contenu importe plus que jamais. Google estime qu’un contenu plus long est plus approfondi et sera plus fiable et utile pour les lecteurs. Les articles de 250 à 300 mots ont disparu depuis longtemps. De nos jours, 750-1000 mots sont préférables et tout ce qui est plus long est un bonus.

# 8 – Vitesse de chargement de votre site : La vitesse de chargement d’une page est extrêmement importante. Si votre page prend trop de temps à charger, cela affectera votre classement SEO. Assurez-vous que vos images sont optimisées et que votre hébergeur dispose des serveurs rapides. Nous vous recommandons fortement Infomaniak qui est sans contestation le meilleur hébergeur web suisse.

# 9 – Liens sortants : Il y a quelques années, les backlinks étaient l’un de facteurs majeurs dans les classements. Ces jours-ci, ils sont toujours importants, mais ce n’est pas le facteur le plus important. Avoir des liens sortants qui pointent vers d’autres sites avec un fort autorité peut stimuler votre propre classement. C’est donc une très bonne idée de citer des sources dans votre contenu avec un lien ou de recommander d’autres contenus qui donnent une perspective différente de la vôtre.

# 10 – Mobile Friendly : Votre site doit être optimisé pour les navigateurs mobiles, en s’adaptant dynamiquement à tous types de supports ou en redirigeant les utilisateurs mobiles vers une version différente du site. Pour les sites WordPress, cela signifie choisir un thème adapté aux mobiles, un thème responsive.

# 11 – Trust Flow : Le Trust Flow (TF ou trustflow) tout comme le Citation Flow (CF), va vous permettre d’évaluer l’indice de confiance de votre site web ou d’une page. Pour connaître le Trust Flow de votre site, allez sur le site de MAJESTIC, copier / coller l’url du site à tester.

Ce n’est là que quelques facteurs de classement à prendre en compte, mais il en existe bien d’autres. Il faudrait un livre entier pour les décrire tous. Mais c’est une base solide sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour une stratégie de référencement naturel efficace.

Configuration de base

La première chose à faire pour optimiser le référencement SEO de votre site WordPress est de vous assurer que vous avez effectué correctement la configuration de base indispensable au bon référencement de site WordPress

URL

Tout d’abord, vous devez décider sur la structure de votre url:

https://votresite.com

Ou

https://www.votresite.com

L’un ou l’autre convient aux besoins du référencement, c’est donc à vous de choisir. Si vous avez un domaine ancien, vous pouvez vérifier l’indice de confiance (Trust Flow) pour votre domaine pour voir si une version a plus d’indice de confiance que l’autre.

Pour modifier votre URL, connectez-vous à votre back-office WordPress et allez dans Réglages> Général. Votre URL WordPress et votre URL de site seront probablement les mêmes sauf si vous avez installé WordPress dans un sous-répertoire. La valeur par défaut ne comprend pas le www. Vous pouvez le laisser si tel est votre souhait, mais vous pouvez ajouter le www si vous préférez cela ou si la version www a un meilleur résultat  Trust Flow.

Une fois tout ceci fait, visitez Google Search Console pour vérifier que vous utilisez la bonne version de votre URL.

Dans Google Search Console, allez dans Paramètres du site > Domaine favori. Vous pouvez y configurer l’affichage d’URL avec ou sans le www.

Permaliens

Une des actions de configuration de base les plus importantes que vous pouvez faire pour le référencement SEO de votre blog ou site WordPress est le réglage de la structure des permaliens. Vous pouvez le faire sous:  Réglages > Permaliens.

La structure par défaut est ?p=postid ce qui est vraiment pas bon pour le référencement. Cette structure n’autorise pas l’utilisation de mots-clés dans l’URL et n’offre aucune information utile aux moteurs de recherche.

Pour optimiser votre structure de lien, choisissez plutôt Titre de la publication %postname%” ou “Custom structure”.

Vos URLs ressembleront à ceci:

https://votresite.com/titre-de-votre-article

Vous pouvez également utiliser une structure personnalisée telle que : %category%/%postname%.

Cela donnera ça:

https://votresite.com/categorie/titre-de-votre-article

L’un ou l’autre convient parfaitement, mais l’utilisation de catégorie/titre fournit une bonne «structure de silo», ce qui signifie essentiellement qu’il aide l’autorité de vos pages car tout est organisé en catégories spécifiques au lieu d’être regroupé.

Choisir le meilleur plugin pour le référencement SEO WordPress

Il existe un tas de plugins pour vous aider à contrôler le référencement naturel de votre site WordPress, mais ils se résument à deux choix très populaires:

Les deux sont très similaires en termes de fonctionnalités, et l’un ou l’autre fonctionnera très bien à des fins de référencement. Vous pouvez donc essayer brièvement les deux, juste pour voir ce qui marche mieux pour vous.

Yoast affiche une note globale légèrement supérieure sur le site WordPress et est utilisé par plus de 1 000 000 de blogs et sites web. All-in-One est également utilisé sur plus de 1 000 000 de blogs. Comme vous pouvez le constater, ils sont tous les deux très comparables.

Google Search Console

google search console

Google search console

Google Search Console précédemment appelé Webmaster Tools, n’est pas uniquement pour les sites WordPress, mais pour tous les sites internet. Il est fortement recommandé de connecter votre site WordPress avec cet outil. Google Search Console va vous permettre de suivre les problèmes de votre site Web, de définir certaines préférences et de garder un œil sur certains éléments, tels que les mots clés utilisés par les utilisateurs pour trouver votre site dans Google, la gestion des erreurs d’exploitation, etc.

Conclusion

L’optimisation du référencement SEO WordPress est un travail complexe. Non seulement vous devez travailler dur pour atteindre la meilleure position possible dans les résultats des moteurs de recherche, mais vous devez également vous battre avec la concurrence pour y rester.  Nous vous recommandons d’appliquer dès le début de la création de votre site les bonnes actions que nous avons mis dans ce guide. Restez à l’affut des nouvelles des moteurs de recherche et les professionnels du secteur, suivez leurs recommandations.

  • Publié dans :
  • SEO