WordPress est aujourd’hui le CMS le plus utilisé au monde. On estime à plus de 30 %, le nombre de sites web sur Internet qui utilisent WordPress. Il est donc primordial de savoir comment sécuriser un site WordPress si votre site a été réalisé sur ce magnifique plate-forme car sa popularité lui a valu d’être le CMS le plus ciblé par les pirates. Il est donc important de savoir que lorsque vous utilisez WordPress pour créer votre site web ou blog, vous devez prendre quelques mesures de sécurité. Voici ci-dessous quelques conseils de base que vous pouvez mettre en pratique sécuriser un site WorPress.
 

Suivez ces quelques étapes pour sécuriser un site WordPress

 
 

# 1. Plugins:

 
Sécuriser un site wordpress
Les plugins ou extensions en français, sont excellents pour enrichir nos sites WordPress en fonctionnalités, mais certains de ces plugins peuvent aussi causer du tort à votre site.

En effet, en installant des les plugins dont les sources sont douteuses, vous risquez de vous exposer à plusieurs situations: le piratage de votre site ou encore que votre site soit classé sur une liste noire par les moteurs de recherche.

Par conséquent, vous devez vous assurer que toutes les extensions que vous souhaitez utiliser sont de sources sûres avant de les installer sur votre site. Un grand nombre de plugins tiers sont parfois créés par des personnes peu fiables. Ils les créent dans le but d’avoir accès aux informations de votre site WordPress. Certains de ces plugins ont également déjà été bannis par Google pour votre protection et si Google se rend compte que vous les utilisez, il est possible que votre site soit blacklisté par le moteur de recherche. Il est donc important d’installer uniquement des extensions fiables sur votre site.

 

# 2. Toujours mettre à jour la dernière version stable de WordPress et des plugins utilisés:

 
Assurez-vous que vous utilisez une version récente de WordPress. Cela est dû au fait que chaque logiciel contient des bugs ou des erreurs qui sont corrigés chaque fois qu’une nouvelle version est publiée.

Lorsque vous utilisez la dernière version de WordPress, vous évitez ces problèmes. Vous devez toutefois comprendre que même les versions les plus récentes peuvent comporter des erreurs. Il faut donc faire attention. Avant de télécharger la version la plus récente, faites une recherche sur internet. Rechercher des problèmes possibles que d’autres utilisateurs ont rencontrés. S’il semble y avoir beaucoup de problèmes, attendez que la version soit stable avant de l’installer. Cela va de même pour les plugins. Vous devez toujours vous avoir sur votre site que les dernières versions stables des des extensions.

Attention: avant de faire la mise à jour de votre CMS WordPress ou de vos plugins, il est important de faire une sauvegarde complète de votre site en local.

 

# 3. Compte administrateur:

 
Tous les hackers savent que WordPress possède un compte administrateur nommé admin. Ce type de compte vous permet de faire à peu près tout dans votre back-office WordPress. Ralentissez ces hackers en donnant un autre nom d’utilisateur lors de l’installation. Si votre WordPress est déjà installé avec pour nom de compte « admin », créez un autre utilisateur de type Administrateur. Ensuite, déconnectez-vous de WordPress, puis reconnectez-vous. Pour terminer, vous devez supprimer l’utilisateur admin créé lors de l’installation.

 

# 4. Créez un mot de passe sûr:

 
Lors de l’installation de WordPress, assurez-vous que le mot de passe que vous choisissez pour l’accès à votre compte administrateur soit complexe. Cela vous donnera une couche supplémentaire de protection contre les pirates potentiels. Veuillez noter cependant que si vous choisissez un mot de passe faible, les pirates peuvent grâce à certains outils le deviner, et donc avoir accès à votre site. Optez pour un mot de passe qui contient une combinaison de chiffres et de lettres. Pour créer un mot de passe compliqué, vous pouvez utiliser ce générateur de mot de passe gratuit passwordsgenerator.net.

 

# 5. Renommez le préfixe de la base de données:

 
Les pirates qui attaquent votre site devront avoir accès aux noms de table de la base de données. Lors de l’installation de WordPress, il est recommandé de modifier le préfixe de votre base de données MySQL qui est par défaut wp_. En modifiant ce préfixe, vous renforcez la sécurité de votre base de données.

Ce ne sont là que quelques-unes des mesures de sécurité que vous pouvez mettre en place pour sécuriser votre site WordPress. Il y en a beaucoup d’autres disponibles sur le web et vous pouvez les trouver en cherchant « sécurité WordPress » dans n’importe quel moteur de recherche. Mettre en pratique ces quelques conseils maintenant peut vous faire vous mettre à l’abri des gens mal intentionnés.

Pour aller plus loin, voici une vidéo tutoriel qui vous montre Comment SÉCURISER son site WordPress contre les attaques.

Team Simply Design.

Articles recommandés

DE GRANDES MARQUES NOUS FONT CONFIANCE

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT !

CONTACTEZ-NOUS